Célibataire

Vos candidatures dès le 27.02.2020 :

ROUTE DE MOUDON 2, 1062 SOTTENS

DE 8H à 22H

(ne pas frapper plus de trois fois, repassez si je suis occupée)

pas sérieux ou radin s’abstenir

-mon téléphone risque d’être coupé quelques temps, merci de passer directement-

Dominatrice Lausanne. Genève. Montreux. Maîtresse SM. VAUD.

La Fée Morgane, Dominatrice Suisse
Scarifications artistiques, hand poke tattoo
piercings, play piercing
Fetish, BDSM, hard/soft
http://dominatrixxx.ch
Contact: 079.653.73.33
cherche soumise femme pour dressage suivi et relation authentique
hommes et travesties bienvenus/ues sous certaines conditions
24/7 sur rendez-vous
La Fée Morgane, Fetish Mistress Switzerland
Darkness Switzerland
La Fée Morgane, Dominatrice hard/soft
Par La Fée Morgane

Santé sécurité ! (Tchin-tchin)

La pédiatre soumise d’un médecin…
Jalousie, sentiment malsain…
Ensemble s’allient
Contre le destin,
De deux pauvres orphelins.

Ils tuèrent père et mère,
Les recouvrirent du jugement sévère
Qui, naguère, enfanta l’enfer.

Les prières n’entendent point,
Commère et voisins comme cousins,
Viennent étendre la gouille de crachin.

Les grandes familles sont liées.
Qu’importe la valeur des idées,
Pourvu que les poches soient vidées.

On éduquera le peuple à obéir,
Servir sans désir,
Obtempérer sans réfléchir.

On inculquera aux masses,
Comment d’elles, on se débarrasse.

La société épargne ses liasses.
La gente malodorante trépasse,
Dans le cul de l’impasse
Que la psychiatrie ressasse.
On ne soigne pas la folie;
On l’entretient.
Que la pauvreté est jolie,
Lorsque le luxe, maintient,
À la barbe des droits humains.

Consultez, acquiescez,
Faites-vous voler en toute impunité !
L’Etat, subterfuge de la royauté,
Dictature camouflée derrière des airs de liberté,
L’Etat emploie santé et effectifs policiers
Pour assurer votre entière sécurité.

Conformez-vous à la bienséance .
Assistez aux réunions, colloques et séances,
Misérable feinte de la décence,
Version tronquée de l’innocence,
Maculée de vies sacrifiées,
D’existences piétinées.

La Fée Morgane

Photos pour l’association Aspasie dans un projet de lutte pour la prévention et les droits au sein du travail du sexe – 2011

En 2011 une association me demande de collaborer à visage découvert en faveur des travailleuses du sexe, avec exposition publique aux bains des Pâquis et mandate une photographe pour ce faire.

Hésitante, je demande à flouter le visage et on me répond que cela aura plus d’impact pour la campagne si je découvre celle que je suis. Je me suis engagée. Sans regret. En échange de ma participation, je peux utiliser les photos pour la promotion de mes services.

En 2019 l’Etat aimerait que je me cache ainsi que tout ce que j’ai à révéler. La belle plaisanterie !

SONY DSC
SONY DSC
Maitresse sado maso Lausanne Vaud

Naître ou ne pas être

Naître ou ne pas être ?

Un individu dépouillé de ses droits avant même sa venue au monde
Pousse un cri, ici-bas, “Apatride” quel nom immonde !
Dans le ventre de sa mère, terrorisé jusqu’au blasphème,
Le coeur déjà ouvert sur l’horreur et l’anathème !
Comment avez-vous pu, bêtes infâmes,
Battre Pietà comme on bat tambour,
Extorquer de son sein les deux âmes,
Où elle avait caché son amour ?

Vous avez pris, nation sans loi ;
Le mépris et le désarroi,
Vous vous les êtes arrogés,
Au détriment du droit !

Quelle ignominie, quel scandale, calomnies !
Lorsque l’état emprunte l’homélie,
Afin d’oindre de crasse la vilainie.

Qui êtes-vous enfants sans droit ?
Inexistante est leur foi.
Comment ont-ils pu vous laisser l’appât
Et des parjures, et des scélérats ?

Qui êtes-vous vous dont les voix
Que les adultes n’entendent pas ?
Qui êtes-vous vous dont les vies
Ne monteront jamais jusqu’au parvis ?
Qui êtes-vous vous dont l’ennui
Charge l’univers de mélancolie ?

Qui sommes-nous nés
De putains ou de prostituées ?
Qui sommes-nous, nous montrés
Comme des mules invétérées ?

Naître ou ne pas être ?
Paraître ?
Au nom de qui ? Au nom de quoi ?
Et pourquoi ;
N’éléverai-je pas la voix ?

Moi la pute,
Celle que vous faites damnée,
Sous le joug de mortelles idées !

Celle qui tâche l’immaculée candeur,
Le mortel ennui,
De ces messieurs qui vont faire la messe à minuit !

Celle qui cache de torpeur,
Le viol perpetré dans l’imagination
De celui qui ne rendra pas réelle sa funeste vision !

Messieurs, Mesdames, aiguisez vos flûtes,
La catin a de beaux lendemains !

Lorsqu’elle inondera de plaisir
Tout ce que le peuple n’osait dire,
Il vous fera beau rire,
C’est le peuple qui vous fera frire !

La Fée Morgane